Sous les képis, la plage.

Publié le par L'observateur impartial

Eh les gars, vous en êtes aussi ?
ah bah merde alors
 
*

b.jpg



Deux minutes avant, on suivait le cortège de la CNT. On reprenait en coeur "Assassins de la police" que crachait la sono. Et on s'apprêtait à huer le premier képi passant à notre portée. 
Et soudain, sans prévenir, voilà sur quoi l'on tombe :
"Les CRS au service du peuple" ?
Fichtre. Sacré programme... 

Mais, dans ce cas, 
sur qui vont pleuvoir nos pavés ? 
Qui diable seront les infortunés récipiendaires de notre juste courroux ?  
Tout fout le camp. * 
Les bras propulseurs nous en tombent.

Reste que, si même eux s'y mettent, l'avenir s'annonce bigrement radieux... 


* Comme nous le disait hier encore cette très "digne" mamie tremblante de rage anti grévistes, croisée dans le métro, juste avant qu'elle ne bourre de coups de pieds fallacieux, l'air de rien, l'énergumène basané ayant osé trébucher à proximité de son corps de vieille bique. La Jean Pierre Pernaut Connexion, aka Revival Poujade, avait encore frappé.

1.jpg


Ps: oui oui, les vigoureux syndicalistes de la Confédération Trans-nationale du Kitsch savent que les CRS, ce n'est pas seulement ceux qui matraquent  à tour de bras du haut de leur harnachement robotique. Qu'on peut les voir gambader dans nos pâturages montagnards ou éloigner les méduses à Palavas les Flots. Mais quand même, la scène a fortement titillé notre radar à scènes incongrues. L'aiguille du kitschomètre indiquait 7.2, ce n'est pas rien....

*
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'observateur impartial autant qu'avisé 23/11/2007 00:25

@ LCL : oui, il y a quelque chose de l'oeuvre d'art dans ce slogan. Un je ne sais quoi d'incongru nous rapellant la vanité de toute chose. Demain, les anar porteront képis et les képis porteront cocktails molotovs...

(la mamie était très vieille)

@ Skalpa : Ouaip, ça doit être les contradictions inhérentes à la nature humaine, genre Ying et Yang... Brute sanguinaire un jour, sauveur le lendemain. En même temps, les CRS plagistes ne sont pas non plus toujours des merveilles de sensibilité et de douceur...
Et puis peut être qu'ils ont une âme (dur à imaginer en effet) ? et qu'ils font ça pour se racheter ?

Au plaisir

skalpa 22/11/2007 23:38

Yep...
Merci pour cette info...
pour ma part, je n'ai jamais compris comment des personnes pouvaient taper sur des manifestants pendant 10 mois puis sauver des nageurs pendant douze

LCL 21/11/2007 09:53

Mince : même les manifs ne sont plus des endroits sûrs, alors ?

"Les CRS au service du peuple", c'est déjà du gros. Mais avec le "non au démantelement des forces de l'ordre d'essence civile", on est à la limite du manifeste dada, du slogan surréaliste. J'en reste comme deux ronds de flan…

(Fallait la violeman, la mamie)