Flambée de kitsch : ce qui se trame

Publié le par L'observateur impartial

Agit-prop’ et gros sabots ; l'an 1 de la croisade pour un Kitsch flamboyant

undefined

L’absence de kitsch rend notre vie insupportable. Sans romantisme cela ne va pas. Le nain de jardin symbolise le droit au rêve et à la nostalgie d’un monde meilleur et plus juste.
Le nain de jardin est un rempart contre la dictature nihiliste et sans âme de notre époque.
Comme on chasse Dracula avec de l’ail et un crucifix, on chasse les dogmatiques stériles et tyranniques avec le nain de jardin. Longtemps avant notre image chrétienne du monde, longtemps avant les dieux anciens des romains et des Grecs, longtemps avant notre histoire, nous autres hommes avions le droit de parler avec les oiseaux, les animaux et les plantes et les arbres, et même avec l’eau, les pierres et les nuages, et l’on se comprenait en parlant ensemble. C’est ce qui est écrit dans les contes.
Le nain de jardin – conjointement avec les elfes, les ondines, les gnomes, les géants et toute la troupe de personnage merveilleux – est le dernier vestige de cette lointaine ère primitive.
Freidensreich Hundertwasser.


Ici, à l’ONK, nous croulons littéralement sous le courrier : lettres d’injures, de menaces, lettres d’encouragement, poèmes amoureux (Janus Lumignon semble exercer un attrait érotique d’envergure sur l’ensemble de la gente féminine. Comme on la comprend…) appels à rejoindre d’autres causes, convocations à la PJ… Notre engagement tonitruant ne laisse pas indifférent, c'est clair.  
S’il nous est apparu important de clarifier notre action, de sortir du bois, c’est que nous estimons notre tâche comme largement ancrée dans la politique, la vie de la cité. Et que le monde qui se modèle sous nos yeux prend chaque jour davantage des allures de 1984 du pauvre, aseptisé et clinquant, gris béton uniforme. Sans couleurs ni contrastes, sans KITSCH non plus (au sens sacré où nous l’entendons évidemment. Le Kitsch au petit pied, genre celui mis en scène par notre tsar présidentiel de tous les mauvais goûts, en est l’antithèse absolue…). Certains penseront que parler de chevaux volants, de chanteurs illuminés ou d'électrons libres de l'histoire de l'art n'a que peu à voir avec une insurrection dans les formes. C'est qu'ils n'auront pas saisi que le combat est global et culturel, transdisciplinaire et universel. Nous souhaitons manger à tous les rateliers et n'en privilégions aucun comme référent particulier. Le pot pourri est notre combat, la rhétorique crypto-kitsch notre arme imparable.

En conséquence, nous, membres de l’ONK, appelons avec détermination les forces en présence à s’allier pour le grignotage des bases de ce système faisandé :

 
Glandeur, changes rien
Balayeur, brûle ton balais
Ouvrier fraiseur, sabotes ta fraise
Stagiaire, violes les secrétaires
Garagiste, sors ta clé à molette
Elu UMP, rentres chez ta maman
Contrôleur, contrôles toi toi même
Ford Fiesta, percute les Ferraris
Gibier de potence, pésévères
Flic, auto-taserises toi
Entartreur, continues
Commune, refleuris

Subprime, pourris le système
Britney Spears, rejoins la bataille
Président, seppukutes toi
Animal disparu, ressuscites
Porte avion, sabordes toi 
Sous continent exploité, migres en masse
Faisan, fais toi un chasseur
Ciel, malmènes tes satellites
Or, changes toi en plomb
Sans chemise, tisses la
Sans papiers, voles les 
Sans espoirs, construis les  
Désespérés de tous bords,  rejoignez l’ONK !


Les premières bases écrites de l’insurrection, distribuées lors des récents billets (+ 1 cadeau bonus ci dessous) fourniront la matière première de la révolte à venir. A distribuer en masse à la sortie des écoles, des mosquées, des parkings, des hypermarchés, des réunions UMP, des UGC, des marchés, de l’Elysée, des permanences trotskystes et de chez ta mémé.
Pour que le chatoyant morde sur le terne, place à l’ONK !


manifeste-6.jpg


Ps : L'ONK déménage pour quelques mois en Angleterre, afin de propager la bonne parole chez les britons. Il se peut que les prochaines semaines soient peu propices à la continuation du combat en ces lieux. L'absence temporaires de billets ne doit en aucun cas être assimilée à une capitulation. Juste à une acclimatation progressive. Nul doute qu'à mon retour, l'engrenage sera en place et la révolution imminente.
Camarade Lumignon, porte-flambeau de l'ONK.


PPs : en guise de consolation, nous t'offrons, brave lecteur, la seule photo connue du camarade Lumignon. Devrait pas tarder à devenir aussi mythique qu'une certaine photo du Che, il nous semble (ça claquerait en poster, non ?). Notez la troublante ressemblance avec le nain de jardin tant vanté par Hundertwasser : il y a des destins plus forts que tout...  



Janus-petit.jpg
Le nain de jardin symbolise le droit au rêve et à la nostalgie
d’un monde meilleur et plus juste.
Freidensreich Hundertwasser.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Charançon Libéré 23/01/2008 13:47

Eheh : ça, c'est du fly qui claque ! Sûr que les tenants de la sauvegarde chevaline apprécieront. En ce qui me concerne, je ne manquerai pas de relayer dans les jours à venir le glorieux appel de l'ONK (avec une tendresse particulière pour le "Elu UMP, rentres chez ta maman" et le "Flic, auto-taserises toi".)

Clair : ces enfoirés de Brittons n'ont quà bien se tenir, ça va chier pour leurs gueules. Tous mes voeux t'accompagnent.