L'ONK sort du bois : Agit-Prop' 1

Publié le par L'observateur impartial


manifeste-1-copie-1.jpg


Vous verrez que tout ça finira mal. Il y a cette évolution historique – mouvement perpétuel vers plus de bassesse – qui ne saurait être stoppée sans action d’envergure. Et les actions d’envergure, immanquablement, vont se raréfier, tant le lavage de cerveaux – la grande broyeuse des imaginations – pose chaque jour plus violemment son talon faisandé sur nos esprits faiblards. Si rien ne bouge vraiment, si rien ne s’écroule, le futur sera gris, toxique et puant. Société de consommation et usines de divertissement, culture du plus bête et médias bureaucratiques modèlent déjà notre manière de vivre. Nul doute que ce mouvement généralisé vers la standardisation des esprits et des modes de vie va s’implanter de plus en plus profondément à l’échelle du globe. Nul doute que ce la stérilisation forcenée des pensées et idéaux va doucement mais sûrement nous transformer en moutons sans grandeur, en petits tas neuronaux bien agencés et barbants comme la mort.
C’est alors que commencera la vraie lutte.
Janus Lumignon :  Rapport sur la construction d'une société à la con,
1978, éditions Champs Libres.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'observateur national, voire international, du kitsch, aka la blatte libertaire 19/01/2008 17:23

La Blatte libertaire n'est rien comparée à ses deux maîtres absolus, ses phares existentiels : Charançon (l'ignoble qui batifole sur les plages pendant que d'autres triment dans la grisaille) et Janus Lumignon. C'est eux qu'il faut big uper, plutôt...

Salutations yepesques

skalpa 19/01/2008 14:18

yep big up à la blatte!